International

Syrie : la nouvelle position d’Emmanuel Macron crée une polémique

« L’époque où Macron était le leader moral du monde libre a pris fin assez rapidement, n’est-ce pas? » Cette petite phrase, lâchée sur Twitter par Kyle Orton chercheur au Centre for the Response to Radicalisation and Terrorism, basé à Londres, résume le désarroi qui demeure après les propos tenus par Emmanuel Macron sur la Syrie dans un entretien accordé jeudi à huit quotidiens européens. « Je n’ai pas énoncé que la destitution de Bachar était un préalable à tout. Car personne ne m’a présenté son successeur légitime! », déclare en effet le président français.

Priorité numéro un : lutter contre les terroristes

Sur les réseaux sociaux, chercheurs et internautes ont souvent interprété cette phrase comme un blanc-seing accordé à Bachar el-Assad pour, sinon qu’il se maintienne au pouvoir, du moins qu’il participe à la transition politique en Syrie. Cette idée n’est pourtant pas nouvelle dans la diplomatie française. Si pendant longtemps, Paris a renvoyé dos à dos terroristes de l’Etat islamique et Bachar el-Assad, la France avait légèrement infléchi sa position après les attentats de novembre 2015, faisant de la lutte contre le terrorisme une priorité. Le ministre des Affaires étrangères de l’époque, Laurent Fabius, avait ainsi évoqué dès fin 2015 la possibilité d’une transition politique en présence de Bachar el-Assad. Mais la France répétait également que le président

Article source: http://www.lejdd.fr/international/moyen-orient/syrie-la-nouvelle-position-demmanuel-macron-cree-une-polemique-3369275
Nützliche Links: Montres suisse | Deal du Jour

About the author

Bridgeward