International

Social : ce qui différencie Valls, Hamon, Peillon, et Montebourg

Instaurer une part de proportionnelle à l’Assemblée nationale ? Arnaud Montebourg, Vincent Peillon et Benoît Hamon sont pour. Porter à 2% du PIB le budget de la Défense ? Manuel Valls et Vincent Peillon sont d’accord. Augmenter le nombre de policiers ? Ceux qui ne sont pas pour ne sont pas contre. Si les principaux candidats à la primaire de la gauche sont parfois issus de courants politiques assez éloignés, comme Hamon et Valls, il est difficile de trouver dans leurs projets des propositions qui les distinguent vraiment les uns des autres. C’est pourtant ce qu’a essayé de faire Libération, en sélectionnant quelques-unes de leurs idées originales.

Manuel Valls veut promouvoir le pouvoir d’achat des ménages modestes

• Mettre en place le «revenu décent»

L’idée n’est pas nouvelle et avait déjà été évoquée par l’ancien Premier ministre en décembre. Afin de rendre les aides «plus lisibles» et d’en simplifier l’accès, Manuel Valls veut instaurer une nouvelle forme d’allocation qui fusionnerait les minimas sociaux existants. Le «revenu décent» serait «attribué, sous conditions de ressources, à toute personne âgée de plus de 18 ans et résidant régulièrement sur le territoire national», annonce-t-il ce mardi dans son programme. «L’accès devra être aussi simple et légitime que de bénéficier d’allocations familiales lorsqu’on a des enfants ou du remboursement de ses soins lorsqu’on est malade», est-il précisé dans le texte.

Article source: http://www.liberation.fr/france/2017/01/03/social-ce-qui-differencie-valls-hamon-peillon-et-montebourg_1538900
Nützliche Links: Montres suisse | Deal du Jour

About the author

Bridgeward