International

Mélenchon et son antisystème

Jean-Luc Mélenchon a un objectif clair : devenir le prochain président de la République. L’Elysée trotte dans sa tête depuis des lustres. Cette fois, pour y arriver, il a laissé le Front de gauche sur la chaussée : il propose une candidature «hors cadre de parti» et avec, pour l’instant, le seul soutien du sien, le Parti de gauche (PG), qui ne pèse plus très lourd. Le député européen mise sur une campagne forte sur la Toile, sur son talent d’orateur et sur les «insoumis», ces groupes d’appui qui se forment à travers le pays pour convaincre «le peuple» (lire page 5).

Le choix de Jean-Luc Mélenchon n’a pas filé le sourire à tout le monde. Notamment à ceux qui l’ont soutenu en 2012 : la direction du Parti communiste. Marie-Pierre Vieu, conseillère régionale Midi-Pyrénées et membre du PCF, regrette la «dispersion» du Front de gauche, qui s’éteint dans la douleur. Elle explique : «Jean-Luc est un animal politique, il ira jusqu’au bout, sauf s’il sent que sa démarche est contre-productive et que le rapport de force l’amène à prendre une autre décision. Pour le moment, il raisonne à l’inverse : devant le vide intersidéral, il considère que les forces devraient se rallier à lui.» Depuis son annonce, Mélenchon avance en petite équipe sans se retourner. Du genre «qui m’aime me suive

Article source: http://www.liberation.fr/france/2016/03/28/melenchon-et-son-antisysteme_1442481
Nützliche Links: Montres suisse | Deal du Jour

About the author

Bridgeward