Culture

« Les heures sombres » : la légende Winston Churchill pieusement relatée

Written by Bridgeward
Gary Oldman incarne Winston Churchill dans « Les heures sombres ».

Dans un monde idéal, Les Heures sombres serait le volet politique d’un diptyque dont le panneau militaire serait Dunkerque, le beau film de Christopher Nolan. Joe Wright, le réalisateur des Heures sombres, qui a, par le passé, fait preuve d’ampleur (Reviens-moi, 2007) et d’invention (Anna Karenine, 2012), aurait acclimaté à Westminster la rigueur lyrique de Nolan. Mais le monde idéal n’existe pas, sinon Winston Churchill n’aurait pas précipité le cataclysme dans ­lequel son pays fut plongé en 1940 par sa complaisance à l’égard du camp franquiste pendant la guerre d’Espagne (1936-1939).

Les Heures sombres, malgré l’étonnante métamorphose de Gary Oldman, interprète de Churchill, ne s’élève pas au-dessus du tout-venant des productions ­manufacturées avec pour seul ­horizon le ressassement de la fierté nationale britannique (produit d’exportation particulièrement prisé aux Etats-Unis) et l’accumulation de trophées.

Quelques jours après le début de l’offensive nazie en France, le premier ministre Neville Chamberlain (Ronald Pickup) est contraint à la démission. Malgré les réticences des partisans de l’appeasement, au premier rang desquels Lord Halifax (Stephen Dillane), le roi George

Article source: http://www.lemonde.fr/cinema/article/2018/01/03/les-heures-sombres-la-legende-winston-churchill-pieusement-relatee_5237017_3476.html
Nützliche Links: Montres suisse | Deal du Jour

About the author

Bridgeward