Économie

«Gilets jaunes»: Philippe ouvert à l’abandon de la hausse des taxes sur les carburants

Ce n’était pas un grand oral, mais ça en avait tout l’air: ce mardi, Edouard Philippe a prononcé un discours devant les députés, présentant les grandes lignes du plan du gouvernement pour répondre aux craintes exprimées depuis plusieurs semaines par les «gilets jaunes». Si aucune annonce majeure n’en est sortie, l’ancien maire du Havre a toutefois rappelé le «cap» de l’exécutif, et en a profité pour tendre la main aux différents acteurs afin de construire un dialogue constructif sur plusieurs sujets, dont l’impôt, les services publics ou encore le rythme de la transition écologique.

» EN DIRECT – «Gilets jaunes»: «Nous serons intraitables» face aux «casseurs», assure Edouard Philippe

Le chef du gouvernement s’exprimait sur la base de l’article 50-1 de la Constitution, qui lui permet d’effectuer une «déclaration qui donne lieu à débat» et peut faire l’objet «d’un vote» qui n’engage cependant pas sa responsabilité.

Le premier ministre a commencé par reconnaître une colère «qui vient de loin», et qui s’est manifestée ces dernières semaines par une forme «inédite», tant lors de rassemblements que lors de violences, notamment à Paris. Selon lui, les événements des derniers jours sont le résultat de la «colère de la France qui travaille et qui ne peut subvenir à ses besoins», malgré ses efforts. Rappelant que «la

Article source: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/12/05/20002-20181205ARTFIG00219-gilets-jaunes-philippe-veut-ouvrir-le-debat-sur-les-impots-et-les-depenses-publiques.php
Nützliche Links: Montres suisse | Deal du Jour

About the author

Bridgeward