International

Corée du Nord : Kim Jong-un brandit son congrès

L’heure de la grand-messe a sonné. Pour la première fois depuis novembre 1980, le Parti des travailleurs de Corée du Nord (PTC) se réunit à Pyongyang à compter de ce vendredi à la Maison de la culture du 25 avril. Kim Jong-un, que la presse officielle a auréolé du titre de «Grand Soleil du XXIe siècle» pour l’occasion, n’était même pas né quand le précédent congrès, le sixième depuis 1945, s’était tenu. Kim Il-sung, le père fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), trônait alors en leader à la fois craint et respecté par la population nord-coréenne, tout en exerçant un certain attrait dans une frange du camp progressiste mondial.

En 1980, Kim Jong-il, le fils, était officiellement intronisé dauphin à 38 ans devant 3 000 délégués et 118 délégations étrangères. Trente-six ans plus tard, la dynastie des Kim est toujours sur les rails, mais pas de succession au menu du VIIe congrès, qui va consacrer «Kim III» et le propulser comme un jeune président qui a armé son peuple avec la bombe atomique. «Kim Jong-un est en quête d’une grande réalisation, d’un grand événement politique à inscrire sur son curriculum, fait remarquer Brian R. Myers, le spécialiste de la société nord-coréenne qui dirige le département d’études internationales de l’université Dongseo à Busan (Corée du Sud). Pour la propagande, il est important qu’il soit vu comme le leader, même s’il

Article source: http://www.liberation.fr/planete/2016/05/05/coree-du-nord-kim-jong-un-brandit-son-congres_1450783
Nützliche Links: Montres suisse | Deal du Jour

About the author

Bridgeward