Économie

Au Touquet, gros déploiement de force dimanche soir face à une éventuelle action des Gilets jaunes

Le préfet du Pas-de-Calais, Fabien Sudry et la sous-préfète de l’arrondissement de Montreuil, Marie Bâville, étaient présents devant la villa et semblaient coordonner les opérations de sécurité.

Opérations en lien avec l’information selon laquelle des Gilets jaunes, non identifiés par le port de la chasuble fluo, étaient présents dans le square Robert-Lassus, en face de la villa Monejan.

Entre 20 h et 21 h, deux groupes de quelques personnes encadrées par des policiers ont été exfiltrées des lieux. Il s’agissait, selon la police, de procéder à des « mouvements en douceur ». Les personnes n’ont pas été interpellées mais leurs papiers d’identité ont été contrôlés.

Il n’était plus possible d’emprunter la route reliant l’Hermitage à l’avenue Saint-Jean, vers 22 h 15.

Il n’était plus possible d’emprunter la route reliant l’Hermitage à l’avenue Saint-Jean, vers 22 h 15.

A 23 h, la situation était redevenue calme mais les forces de l’ordre restent sur leurs gardes.

Ce dimanche midi, le président Emmanuel Macron était sorti à la rencontre de la foule pendant une dizaine de minutes.

About the author

Bridgeward