Économie

Après le massacre de Pâques, le Sri Lanka enquête sur la piste islamiste

Les enquêteurs restent prudents et discrets. Lundi, au lendemain, des attentats qui ont fait au moins 290  morts et plus de 500  blessés dans trois hôtels et autant d’églises catholiques au Sri Lanka, les policiers continuaient de mener des séries de raids et de perquisitions. L’immense majorité des victimes sont des Sri Lankais. Environ 35 étrangers auraient trouvé la mort dont un Français. Entre dimanche et lundi, 24 personnes ont été arrêtées. Peu de détails ont filtré sur ces suspects, si ce n’est qu’ils sont tous sri-lankais.

À Colombo, les officiels ont cependant très rapidement évoqué l’implication d’un «réseau international» dans ce massacre de Pâques. D’abord, car l’ampleur du carnage et le degré d’organisation qu’a exigé cette sextuple attaque ont surpris. Ils apparaissent comme très au-delà de la portée du National Tawheed Jamaath, un groupe qui passe désormais pour l’initiateur des attentats. Formé récemment, le NTJ était jusqu’à présent peu connu et, si ses tendances radicales ne font pas de doute, il s’était contenté d’actions de faible envergure. Les policiers le soupçonnaient d’être à l’origine de destructions de statues bouddhiques ou de dégradations contre des temples en 2018. Il semblait, par ailleurs, essentiellement s’en prendre à la majorité cinghalaise bouddhiste, qui forme 70 % de la population de cette île de 22 millions d’habitants. Un porte-parole du gouvernement a reconnu avoir

Article source: http://www.lefigaro.fr/international/apres-le-massacre-de-paques-le-sri-lanka-enquete-sur-la-piste-islamiste-20190422
Nützliche Links: Montres suisse | Deal du Jour

About the author

Bridgeward