Science/High-Tech

A cause d’une fuite interne, l’iPhone X n’est plus un secret pour personne

Mardi, Apple annonce l’iPhone 8, l’iPhone 8 Plus et l’iPhone X. Pour la première fois en dix ans d’iPhone, le doute n’est plus. Ces informations ne proviennent pas de source anonyme mais d’une fuite interne chez Apple. Un événement sans précédent dans l’histoire de la marque s’est déroulé ce week-end: quelqu’un a envoyé à des journalistes les versions finales du système d’exploitation qui équipera les futurs iPhone. En quelques heures, toutes les annonces prévues pour ce mardi ont pu être décortiquées puis publiées en ligne. Nouveaux produits, noms officiels, fonctions surprises… Ce qui s’apparente à un acte malicieux a mis fin à tout suspens autour des prochains iPhone.

La fuite confirme le design bord à bord sans bouton de l'iPhone X.

La fuite confirme le design bord à bord sans bouton de l’iPhone X.

Samedi matin, les journalistes des sites spécialisés 9to5mac et MacRumors ont eu la surprise de recevoir un étrange mail. Dans celui-ci, ils pouvaient trouver la version Golden Master (le nom qu’on attribue aux futures versions finales d’un logiciel) d’iOS 11, la prochaine mise à jour des iPhone et iPad qui devrait sortir d’ici quelques jours. Des liens qui se retrouvaient rapidement publics, permettant à quelques curieux de les installer en avant-première sur leurs terminaux. Le Figaro Tech a pu installer sur un iPad Pro cette version finale durant les quelques heures où Apple n’empêchait pas encore l’installation. Dans la liste envoyée aux sites spécialisés se trouvait une version particulièrement intéressante dédiée au modèle «D22», le nom de code de celui qu’on appelait jusque-là iPhone 8 ou iPhone Edition.

Sur Twitter, des spécialistes des fouilles informatiques s’amusent alors à arpenter cette mise à jour D22. Design de l’iPhone, reconnaissance faciale Face ID, interface du système… Tout y passe progressivement et annonce le programme de la keynote d’Apple en avance. Même des surprises comme les «Animojis», des emojis reprenant les expressions de leur utilisateur grâce aux capteurs 3D de l’iPhone anniversaire, sont révélés. Samedi après-midi, le dernier mystère éclate. Les futurs iPhone s’appellent iPhone 8, iPhone 8 Plus et iPhone X (à prononcer «Dix»). Jamais le nom des iPhone n’avait fuité avec autant de certitude dans l’histoire d’Apple.

Vandetta à Cupertino

Pendant plusieurs heures, les responsables d’Apple ont pu voir leurs surprises du 12 septembre se détruire progressivement sur les réseaux sociaux. Au-delà des secrets de l’iPhone X bord à bord, des images de l’Apple Watch Series 3 et de sa compatibilité 4G apparaissent et une révision des écouteurs AirPods est révélée par le code d’iOS 11. En ce qui concerne la future Apple TV, toutes ses caractéristiques techniques se dévoilent, ne laissant que très peu de surprises restantes à Apple.

Comment a-t-on pu en arriver là? Sur son blog, John Gruber, source de référence en ce qui concerne Apple, juge qu’il y a 100% de chance qu’un employé Apple soit responsable de cette fuite. Le blogueur parle d’un acte mal intentionné et a la conviction qu’Apple trouvera le coupable. Selon des sources de la BBC, cette fuite ne provient pas d’une erreur d’Apple mais de l’acte délibéré réalisé par un individu, probablement conscient que rompre l’effet de surprise causera du tort à Apple lors de sa présentation. Apple n’a pas laissé fuiter la Golden Master d’iOS 11 par erreur, quelqu’un qui avait connaissance de ces liens a décidé de les utiliser pour s’en prendre à l’entreprise.

Apple avait pourtant tout fait pour éviter ce genre d’événement. Depuis 2012, le PDG Tim Cook avait pour but de doubler la discrétion de son entreprise, dont les fuites de composants venant de Chine avaient tendance à se multiplier ces dernières années. Selon The Outline, Apple a recruté des anciens employés de la CIA, du FBI ou des services secrets pour empêcher toute fuite. Dans les usines de Foxconn en Chine, jusqu’à 3 millions de contrôles quotidiens seraient effectués chaque jour sur les employés, les empêchant de faire sortir des pièces et de les revendre à des blogueurs ou «leakers». Une opération qui a porté ses fruits: aucun iPhone 8 ou iPhone X assemblé n’a été pris en photo ces derniers mois. Toutes les images des appareils circulant sur le web ne sont que des maquettes ou des représentations réalisées à partir de schémas techniques. Dans une réunion liée au secret autour de l’iPhone, un responsable produit aurait même déclaré que «les fuites ne doivent plus être tolérées» chez Apple. De quoi imaginer les tensions qui règnent actuellement à Cupertino, alors que les fuites proviennent désormais de la maison mère et non plus des usines.

L’après iPhone X

Mardi, Apple annoncera donc tout ce que l’on sait déjà. iPhone 8, iPhone X, Apple Watch 4G, Apple TV… L’entreprise se débarrassera de toutes ces fuites qui la hantent depuis plusieurs mois, et plus particulièrement depuis quelques jours. Apple devra ensuite se dévouer à une nouvelle tâche: s’assurer que ces événements ne se reproduisent plus jamais. Il y a fort à parier qu’après avoir sanctionné les responsables de cette fuite, Apple retravaillera sa politique de discrétion.

Apple mettait en avant son culte du secret dans la publicité de l’iPhone 3G en 2008.

En 2005, lors de la création du projet iPhone, Steve Jobs ordonnait aux employés choisis pour intégrer l’équipe qui allait révolutionner le smartphone de ne jamais parler de leur travail à qui que ce soit. Une politique souvent qualifiée de paranoïaque par les concernés mais qui permit au secret de l’iPhone d’être tenu jusqu’au 9 janvier 2007, date de sa présentation. Dans son livre The One Device, le journaliste Brian Merchant raconte que ce culte du secret imposé par Steve Jobs a même provoqué des divorces chez les employés. Certains couples ne résistaient pas au silence ou à l’absence de leur moitié qui ne quittait jamais le campus d’Apple, 100% dévoué à l’iPhone. En juin, The Outline révélait que depuis 2016, les fuites provenaient plus de Cupertino que de Chine. Les relations entre journalistes et des employés Apple fiers de partager leurs futures inventions créaient de plus en plus de fuites, ce qui nuisait à l’entreprise. Dans les mois suivants l’iPhone X, Tim Cook devra réfléchir à se rapprocher du modèle Steve Jobs s’il souhaite empêcher les secrets de quitter Cupertino.

Début août, Apple publiait (cette fois) par erreur le logiciel de son enceinte connectée HomePod. Repéré par des bidouilleurs, il dévoilait alors quelques informations sur l’iPhone X. Cette fuite causée par le système de mise à jour des appareils Apple poussera peut-être l’entreprise à mieux verrouiller ses logiciels, afin d’empêcher des personnes externes à l’entreprise de télécharger des versions non commercialisées sans avoir à s’authentifier au préalable.

Apple dévoile mardi à partir 19h les nouveaux iPhone dont l’iPhone X célébrant le dixième anniversaire de son produit culte. L’occasion de tourner la page sur des mois compliqués où le culte du secret aura été mis à mal.

Suivez en direct à partir de 19h sur le Figaro la conférence d’annonces des iPhone 8 et X et découvrez les vidéos de prises en main des nouveaux appareils annoncés par Apple.

About the author

Bridgeward